Actualités (2)

Suivez-nous

Les ateliers d’écriture

L’écriture, à côté du théâtre, du cinéma ou encore du bien-être, constitue une branche importante des Arts du spectacle.

Du 22 au 29 juillet 2018, à Neufchâteau, trois ateliers disposent encore de places.

« Femmes savantes 2.0 » est un atelier d’écritures créatives et pro-féministes animé par Milady Renoir. Il est accessible à partir de 16 ans. La réflexion s’imprègnera des figures féminines (de la littérature, des arts, de la politique, de l’histoire, des histoires...), des luttes, débâcles, retors, revers, sangs versés, poings levés. Toutefois, cet atelier ne se veut en aucun cas prosélyte ou convaincant. Il se veut espace ouvert et enthousiaste.

Christine Van Acker donnera « Lever les paroles insoumises : quand écrire, c’est agir ». Cet atelier d’écriture invitera les participants à partager leur regard sur le monde, un monde toujours à améliorer, toujours à refaire, et questionnera leur volonté d’agir concrètement. Des lectures d’auteurs, passés et présents, qui ont réussi à conjuguer littérature et mise en œuvre d’actions véritables, en adéquation avec leur pratique littéraire, alterneront avec des moments d’écriture sous contraintes libératrices qui pourront déboucher, pour ceux qui le désireront, sur une action véritable (brigades d’intervention poétique, affichages de textes, manifestations décalées, pétitions, articles à publier dans la presse…).

« Je fantasme donc je suis » est également un stage d’écriture, qui sera dispensé par Maurice Taszman et Magali Fouchault. Il y a des raisons de croire que l’écriture est une projection de la réalité dans une réalité fantasmée. Que faire pour sauvegarder nos droits aux rêves si ce n’est s’indigner mais surtout cogiter à plusieurs, combattre les peurs, les interdits en mobilisant l’humour, sachant que résister c’est créer, que créer c’est résister. Ouvrir la voie – écrire.

Enfin, du 29 juillet au 5 août, Milady Renoir propose un deuxième atelier d’écritures créatives intitulé « Ecrire, corps sensibles ». Les jeunes à partir de 16 ans sont également admis. A partir de textes de littérature, de sociologie, de philosophie, d’arts et d’artistes qui ont travaillé la matière « corps », d’approches contemporaines et moins, d’œuvres vidéo, plastiques, théâtrales, les stagiaires expérimenteront des écritures où l’imaginaire du corps sera déployé, amplifié. L’atelier posera aussi quelques bases sensibles de travail du corps (mise en voix, marche, mouvement) pour dégourdir les neurones et les mâchoires.

Retrouvez le descriptifs complet de chaque stage sur les liens ci-dessous :

« Femmes savantes 2.0 »

« Lever les paroles insoumises : quand écrire, c’est agir »

« Je fantasme donc je suis »

« Ecrire, corps sensibles »