RENOIR Milady

Professeur: thumb_milady
Langue(s):
  • Français
Présentation:

En vrai, Milady Renoir est née en 1975, peu avant la loi de la dépénalisation de l'avortement en France. Elle grandit, élevée par des grand-parents nostalgiques de De Gaulle et de la valse à l'envers, dans un café, proche d'une gare de banlieue parisienne où elle capte les enjeux de classe, de genre et de race de manière sensible.

En 1993, elle passe de justesse son bac philo lettres en ayant beaucoup bu et peu étudié, s’inscrit par hasard en Islamologie des Balkans et cherche à apprendre le russe à l’Institut des Civilisations Orientales de Paris. L’amphi la passionne moins que les bars, les boîtes de nuit et le genre humain. Après Paris, elle rôde dans Londres où elle sera femme de chambre, employée d’usine, barmaid dans un pub gay, serveuse de nuit, commerciale pour des hôtels de luxe, gérante d’un resto gastronomique italien.

Puis Bruxelles s'impose sans raison valable, et des expériences de secrétaire à la Commission Européenne, d'organisatrice de réunions pour des experts transport de déchets nucléaires, d'organisations d'évènements pour des compagnies sans scrupules, mais aussi de soirées littéraires sur l'érotisme, le post-punk et le fragment poétique, par exemple.

Finalement Coor-Directrice du Réseau Kalame des Animateurs d’Ateliers d’Ecriture en Belgique de 2010 à 2017, programmatrice d’évènements littéraires-artistiques-sociaux auprès de plusieurs organisations, plus ou moins institutionnalisées, plus ou moins révolutionnaires.

Tout ça lui a permis d’écrire à tout prix, sans rancune, ni scrupule, sans cadre académique. Elle anime des ateliers d’écriture depuis 2003 auprès de gens capables, radicaux libres, francs-tireurs, captifs, rancuniers, incohérents, cacochymes et sublimes, parfois tout en même temps. Elle publie des choses aux Editions Maelström, écrit pour des revues artistico-politico-sociétales, un peu ici et là, comme ça. Elle est sensible aux questions sociales et critiques des discriminations et s’engage régulièrement dans les manœuvres de résistances, auprès des personnes Sans Papiers, dans un mouvement féministe intersectionnel et inclusif et au sein d'un groupe d'études sur la décolonisation et la désaliénation. Avec désarroi, bonheur et cœur. 

Ses ateliers multiplient les pistes d'exploration, entre magie et contrainte, souvent s'appuyant sur des thématiques: le silence, l'empowerment, le corps, le désir, ... Des formules en soirée, sur un week-end, sur une semaine, en cycle sont proposées. Et pour toute personne volontaire, débutante ou aguerrie. Vraiment, sans souci.

Sean Kerman. Writing hand. From the Secret book series (c) Sean Kerman 

Elle explore artistiquement & en dilettante la photographie, la radio, la performance, la critique sur des blogs et relit aussi des textes écrits par d'autres:

SonAutreOeil / Atelier-s d'écriture-s / CoUrBE du Cube

L'AKDT est pour elle, une opportunité de travailler en profondeur avec des personnes plus ou moins en lien avec l'écriture, de passer du vrai temps auprès des textes, des images, des livres. Le temps heureux imparti à l'atelier permet aux participant.e.s de s'outiller pour devenir lecteur.trice de leurs textes, d'appréhender un regard critique et constructif sur les effets de leurs textes et d'échanger avec d'autres sur les univers, les styles, les ressources.  On peut aussi écrire dans une autre langue, dans une forme très personnelle, selon ses habitudes ou dans une volonté de basculement vertueux.

Pour toute personne désirant s'inscrire aux ateliers proposés à l'AKDT, il est envisageable de contacter l'animatrice avant l'été, et d'envoyer une petite note d'intention et/ou de présentation, afin de faire un peu connaissance, de vérifier les objectifs de la semaine, par exemple mais sans obligation.

Aux plaisirs.emmy chardonne Autoportrait au chardon.

Site Web: Milady Renoir
Page Facebook: Milady Renoir